REIMS 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

REIMS 2013

Message  Jacques le 11/3/2013, 11:42

Voilà, c'est l'after!!

Comme d'habitude, notre historien a fait fort ... retracer la RN7 sur toute sa longueur telle qu'elle était en 1907, localité par localité avec toutes les infos nécessaires au touristes (pionniers??) de l'époque; pour chaque localité traversée, des photos d'époque, toutes les infos nécessaires au voyageur automobiliste (présence de garages, avec ou sans fosse, avec ou sans électricité pour recharger les batteries, nombres de mécanos, voire leur noms!!, des infos touristiques, j'en passe et des meilleures.

Ce "trajet" était illustré de centaines de photos d'époque, pub marrantes, marques disparues, bref, un mine de renseignements sur une époque qui nous est inconnue.

Bien évidemment, tout cela était agrémenté par la présence de l'ascona "zéro défaut" de Christophe et de divers objets rares dont le fameux chargeur dont il a déjà été question sur ce forum.

Malheureusement, le jury n'a pas apprécié le travail de Daniel à sa juste valeur, réservant ses voix aux présentations plus "légères": en visitant la foire, je me demandais qui méritait d'être nominé, tellement les présentations me semblaient légères face au travail de Daniel... et j'ai eu totu faux, car Daniel fut nominé sans plus ... et les clubs locaux se sont taillé la part belle ....

Restons zen, le mérite de Daniel n'en n'est pas moindre!!

Les conditions météo alarmistes ont contribué à une forte baisse du nombre de visiteurs le dimanche, mais, finalement, j'eus de la neige jusqu'à Libramont, et ensuite, routes sèches et dégagées!!

Pour le retour, RAS!

Au rang des curiosités, j'ai remarqué une Peugeot de 1937 "twin top": le toit se rétracte dans le coffre, comme sur les modernes de ces dernières années.

Je fais confiance à Christophe Lesage pour poster qques photos, les miennes étant de trop piètre qualité.

A bientôt

Jacques
avatar
Jacques

Messages : 742
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 64
Localisation : DREHANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Shark le 11/3/2013, 18:41

Il fut un temps pas si lointain où la météo, même médiocre ne nous faisait pas peur, à nous les gaulois "de France" et ceux du Nord Laughing n'est-ce pas Yves... et notre stand était à l'extérieur !! De petite nature sont les gens d'aujourd'hui.
Bravo à la famille Lesage pour son travail, perso je n'ai pas pu me déplacer pour apprécier...
avatar
Shark

Messages : 94
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Est de la France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Jacques le 12/3/2013, 14:34

Je me souviens effectivement de ces années-là, j'y étais aussi ! Il fait en général encore bien froid à cette époque de l'année.

Il y avait quand-même pas mal de neige dimanche matin ... et on en annonçait encore!

A l'instant-même, on en est à 30 bons cm, et cela continue!!
avatar
Jacques

Messages : 742
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 64
Localisation : DREHANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  yves 83 le vice le 12/3/2013, 14:51

Si je me souviens Shark...
C'est peu dire,des WE d'exception qui tardent à revenir !


Là c'est 2006,avec la tonnelle qui tenait au camion du stand voisin et le champagne sous la neige !

Là c'est 2007,autre grande année.Presque la canicule cette année là !
Ah les apéros et les buffets en extérieur,que du bonheur
avatar
yves 83 le vice

Messages : 506
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 57
Localisation : Chaumont-Gistoux

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Daniel le 12/3/2013, 19:58

Bonsoir les amis

Petit résumé du Salon de Reims 2013.

Le vendredi était pour nous une nouvelle galère au point de vu trajet. Avec une arrivée à Reims, bonnant malant, la voiture a encore fait de siennes sur le trajet. Perte de puissance, un moteur boiteux, beaucoup d’à-coups, même au ralenti. Pas très rassuré avec la remorque au cul de la Vectra. Le stand fut monté avec un personnel réduit dont un « handicapé », moi-même fraîchement opéré du cœur.
Je remercie Marc et sa femme d’avoir fait le voyage de Charleroi, pour nous aider, ainsi qu’un ami à Christophe qui est venu nous donner la main.
Dès le stand monté, ainsi que le déco faite, beaucoup de gens des stands voisins sont venus nous félicités pour le travail accompli, même avant l’ouverture. Recherches impressionnantes, tous les documents et les reproductions d’affiches, de photos, sont authentiques des années 1907. Un travail titanesque, représentant 4 mois de recherches à 3 personnes de la même famille, un nombre d’heures: plus de 14 h par jour… La dernière publicité posée était la veille du départ. Un classeur de 28 pages, accompagnant la présentation des panneaux, a été présenté aux gens sur tout ce qui se trouvait sur le trajet de la Nationale 7. Une véritable encyclopédie de cette époque, une bible, disons le GPS de l’époque, un vrai Read Book... Vous trouviez tout ce qui se trouvait sur cette Nationale 7 (avec tous les symboles d’époques). Il y avait répertorié les traversées des hameaux, villages, des villes et grandes villes. L’état des routes, les caniveaux, les virages dangereux, les descentes rapides, les passages à niveaux, les passages à gués, la direction à prendre, les pièges dangereux, les panneaux du TCF, les repères sur les bornes kilométriques et hectométriques, le kilométrage, enfin tout ce que le conducteur pouvait trouver sur son chemin en partant de Paris jusqu’à Menton Garavan, la frontière franco italienne. Pour les arrêts techniques il y avait répertorié toutes les adresses des garages, des constructeurs, des loueurs de voitures, des carrossiers, depuis Paris, les noms des réparateurs, leur adresse, les agents des marques automobiles, de l’époque, leurs connaissances en voitures, motos, vélos, leur capacité technique, N° de téléphone, ou le N° du télégraphe, gare, poste, etc.
Pour dormir il y avait l’adresse des hôtels, classés en 3 catégories : ***, **, * , + de 12Fr Or par nuit, de 10 à 12 Fr Or , et de – de 9 Fr Or. + toutes les abréviations que l’ont trouvent dans le guide Continental en 1907 (collection personnelle). Un petit récapitulatif de ce que gagnait en Fr Or un ouvrier en province et à Paris en 1900. En plus j’ai retracé la démographie dans chaque ville et village, en 1907 (démographie faite en 1906 et publié en 1907). 3 pastilles de différentes tailles (jaune) représentant, les villes de + de 10.000 habitants, + de 1.000 habitants, - de 1.000 habitants (villages, hameaux). L’ensemble de la route a été tracé sur 6 panneaux depuis Paris jusqu’à Menton (2,50m x 1m). La Nationale 7 a été représentée par une bande verticale rouge, bordée de noire, ou dérivation au départ de Paris par la Nationale 6, en orange, dont la jonction se fait à Fontainebleau. Des pastilles numérotés représentant les différentes, villes et villages, hameaux, traversées par la dite Nationale 7. A chaque ville, village, j’ai indiqué les curiosités accessibles, à visiter à cette époque…..
Sur le coté de la Nationale 7, j’ai indiqué les séparations des différents départements ainsi que différents repères kilométriques depuis le point Zéro km (parvis de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris). Toutes les agglomérations sont numérotés pour retrouver les photos correspondant à cette commune traversée par la Nationale 7. Les publicités en grands nombres, sont en noir et blanc ainsi qu’en couleur, elles sont toutes authentiques. Il y a même la reproduction de l’affiche du Salon de l’automobile au grand Palais à Paris en 1907. Pour finir la Nationale 7, arrivé au niveau de la frontière, j’ai fini par la photo du Président Français qui était Armand Fallières, avec le drapeau Français et de l’autre coté celle du Roi d’Italie : Victor Emmanuel III avec son drapeau Italien ainsi que ses armoiries. Une explication a été faite sur la modification de la frontière en 1861 ainsi que la vente des terrains du comté de Nice appartenant au Grimaldi à la France, etc….
Sur le haut des pylones tenant la structure des panneaux (horizontalement), 2 petits panneaux de présentations, horizontaux), tenus par 4 chaînes, sur lesquels il y avait, en grandes lettres, l’inscription : ‘Nationale 7’ sur l’un, et sur l’autre, accolé, ‘en 1907’, lettres en bleue sur fond blanc.
Sur la table il y avait une pièce rarissime, un chargeur d’accumulateur, très spéciale, de cette époque, fonctionnant en 110 v alternatif par transformateur, et en continu, variable suivant la tension du secteur en courant continu et de l’accumulateur, ou plusieurs accus, à charger avec appareils de mesure d’époque (voltmètre à 2 lectures et bouton de commutation intégré, un ampèremètre indiquant la charge, relais, interrupteur en porcelaine, un interrupteur test avec une structure en bois, démontable, en parfait état de fonctionnement, condensateur en parfait état (testé aucune perte de sa valeur à ce jour), etc, etc…). Le tout étant monté sur une tablette en bois, en état de fonctionner.
Sur le stand, il y avait l’Ascona A de Christophe + décos, fleurs, drapeaux, etc.
Sur la table, à l’entrée du stand, Christophe avait posé 3 ordinateurs qui représentaient toutes les photos, les publicités automobiles et les différents produits, marques, pneumatiques, essences, huiles, les publicités des marques alimentaires, alcools, chocolats, etc, des produits utilisés dans la vie commune pour tel et tel chose, que l’on retrouvait placardé sur les murs des villes et villages, tramways.
Des photos de carrioles tractées par des chiens, charcutier + le cochon mort le tout tracté par 3 chiens, des laitiers, un postier qui part en tournée, avec les personnes assises dans leur carriole, etc…. Les gens à cette époque n’avait pas les moyens d’acheter un attelage avec un cheval et encore moins une automobile.
Pendant les 2 jours les gens sont venus se documenter et me féliciter du travail accompli dépassant largement le niveau des autres stands. Même des professeurs de l’éducation Nationale, des journalistes, TV sont venus, ils en étaient ébahis.
Une personne de l’Education Nationale ma demandé de faire des expositions dans des lycées et collèges pour montrer les affiches de cette époque, la vie dans les villes et villages, etc. « Un trésor comme cela c’est inestimable et doit être présenté au public »…..
Des gens ont reconnus les villages de leur enfance, ça leur a fait chaud au cœur…
Même le lundi, à l’hôtel, j’ai eu des compliments pour ce travail et ils ont reconnus les endroits ou il venait de faire passer leur rallye automobile en ancienne !!!.
J’aurai du ouvrir un livre d’Or pour faire signer tous les gens…..

Résultat :
Le travail intellectuel représentant la Nationale 7 au début de la voiture (20e siècle) n’a pas convaincu, apparemment, le jury !!!!. Pourtant le thème était bien la, ainsi qu’une borne Michelin (à l’échelle) que j’avais fait, représentant la Nationale7, avec la séparation entre le département du Var (83) et le département du Var (06), l’inscription sur le fronton (Paris –Antibes).
Le dessinateur Thierry Dubois qui lui représentait ses livres, la vente, la dédicace, sur ouvrage : la Nationale 7, n’a même pas dédaigné se déplacer dans le Salon. Pourtant il était la pour son ‘thème’ et le thème pris par l’organisateur du salon était : ‘’au gré de la Nationale 7’’. Alors !!!!…il n’y a plus rien à comprendre !!! Si !!!
Que tous les stands qui sont de la région ont une coupe et que pour les autres …… Même les gens des stands régionaux sont venus me voir après la remise des prix et ils n’ont rien compris à la décision du jury !!! Pourquoi je n’avais rien eu !!!, que j’étais au dessus de tout le monde pour la présentation ’Statique’ « Hors du commun ». Plusieurs personnes des stands ont été écœurés et ne peuvent plus revenir l’année prochaine….
Je suis déçu à un point de non retour et toucher au plus profond de moi-même…. J’espérai au moins un mot pour le stand, au moins dans le micro, mais hélas, rien… Enfin je suis encore en vie pour l’anniversaire de mes 70 ans, j’aurai pu mourir d’une embolie cérébrale pour non irrigation des artères coronaires bouchées à 94 et 100%…..
Comme le plus beau lot que j’ai eu ‘’en récompense’’ pour le Salon de Reims 2013, et non des moindre : Jacques Raulier et son fils sont venus dimanche après-midi, sous la neige, qui tombait en Belgique, dépanner la Vectra et me soutenir moralement. C’était un fil de bougie qui s’était coupé et qui a brûlé au niveau d’une patte de fixation du câble, niveau du puit alimentant la bougie, non visible, sous un cache plastique recouvrant le dessus des bougies. Ils sont venus avec 2 voitures, l’une avec une série de pièces se rapportant à ce moteur, et l’autre voiture pour tracter la remorque en cas de nécessité vers Paris. Ce sont de vrais amis Opelistes de l’OOCB, Belgique, prêt à se mettre en 4 pour vous rendre service. Je les remercie du plus profond de mon cœur….
Le retour c’est fait sous la neige, sans problème ‘’technique’’……
Tout le monde est bien rentré autant du coté Belge que du coté français malgré les intempéries neigeuses.
Merci encore à tous pour leur amitié, leur dévouement, leur soutien moral, leur gentillesse, leur compétence, aide et réconfort, et vous êtes tous formidables.



-Daniel -



Daniel

Messages : 383
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 74
Localisation : Paris Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  lucdm le 12/3/2013, 21:01

Je n'y suis pas allé, et je le regrette, c'était certainement très chouette!

Content que ta santé t'ait permis d'y aller, Daniel. Je regrette pour toi que ton travail n'ait pas été reconnu... Ils ne te méritent pas!

J'irai certainement l'année prochaine, pour vous donner un coup de main!



avatar
lucdm

Messages : 1300
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 61
Localisation : Natoye / Président OOCB

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Jacques le 13/3/2013, 11:11

Eh oui, pas de reconnaissance des organisateurs pour ce travail titanesque ... mais plus pour les c... des locaux...: une remorque "transformée" grossièrement en caravane avec des panneaux "Brico" et hop, voilà un prix !

La seule fabrication des panneaux (vierges) de Daniel dépassait l'effort consenti par certains clubs qui furent récompensés! Un porte-bagages sur le toit avec une vieille valise, et hop, le tour est joué!
avatar
Jacques

Messages : 742
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 64
Localisation : DREHANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  yves 83 le vice le 13/3/2013, 18:54

Bravo en tous cas pour ces efforts collossaux Daniel.
Te connaissant celà devait être impressionnant...

Il faut garder en tête les compliments sincères des admirateurs et pas le résultat de lobyings divers.
avatar
yves 83 le vice

Messages : 506
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 57
Localisation : Chaumont-Gistoux

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Jacques le 13/3/2013, 21:13

yves 83 a écrit:Bravo en tous cas pour ces efforts collossaux Daniel.
Te connaissant celà devait être impressionnant...

Il faut garder en tête les compliments sincères des admirateurs et pas le résultat de lobbyings divers.

+1
avatar
Jacques

Messages : 742
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 64
Localisation : DREHANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Daniel le 16/3/2013, 11:49

Bonjour à tous,
voilà le lien vers les quelques photos que j'ai prise à Reims.

Cliquez ici

Cordialement,
Christophe

Daniel

Messages : 383
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 74
Localisation : Paris Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Opeldel le 16/3/2013, 15:48

Merci pour toutes ces photos Very Happy c'est la deuxième année que je "rate" Reims Crying or Very sad cette fois -ci, c'est le turbo de mon véhicule principal qui a lâché suite a une crépine bouchée... Bonjour les ennuis et les frais ( je les collectionne ces derniers temps scratch ) sal...e de diesel pale!!! Il y avait un exposant que je comptais rencontrer, il proposait une technique alternative au chromage classique. Procédé que je suis en train de mettre en place tout doucement aussi Smile est-ce que l'un de vous a eu l'occasion de s'y attarder ?
Merci
avatar
Opeldel

Messages : 192
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 52
Localisation : Seloignes

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Daniel le 30/3/2013, 12:20

Bonjour les amis

Merci pour votre encouragement.

Je me remet lentement du Salon de REIMS, en prenant du recul, je me plonge dans divers montages en électronique, en 6V, pour l’Opel Kapitän P. Et oui, l’allumage électronique en 6V est beaucoup plus complexe à réaliser qu’en 12V. Surtout pour rechercher des éléments qui tiennent la route. Chaque étage doit être testé sous différentes tensions, jusqu’à 3 à 4 fois la valeur d’utilisation pendant 24h ou sous alimenté en 4,5V, en cas de faiblesse de la batterie. Protection des circuits en cas d’inversion de la polarité, etc…Commutation de l’allumage en système manuel, en électronique, anti-démarrage, indication par des Led des fonctions, indicateur de la tension de batterie par des Led, prise test pour les impulsions via une RS232, point de calage de l’allumage, alimentation externe du 5V, pour branchement d’un oscilloscope ou autre appareil de mesure, etc, etc.
En ce moment je termine un boîtier d’alimentation assez sophistiqué permettant de le brancher sur le 6V et d’alimenter un GPS ou d’autres appareils avec 2 prises USB permettant la charge et la lecture d’un appareil. Une sortie variable stabilisée, supplémentaire, par un sélecteur de tension permettant d’aller de 1,5V à 9V en 8 pas pour différents matériels, appareils photos, lecteur, etc. L’appareil étant capable de fonctionner automatiquement sans aucune manipulation aussi bien sur du 6Vque du 14V jusqu’au 24V sans problème. La protection en cas d’inversion du plus et du moins, circuit Led (rouge) indiquant l’erreur de branchement, Led verte OK. Les nombreux tests de chaque étage sont concluants après 24 H. Sur les 2 montages l’alimentation des Led peuvent être alimenter depuis moins de 3V à plus de 30V en toute sécurité. Chaque circuit étant auto-protégé par différents modes. Jusqu’à maintenant aucune protection n’a souffert. 4 Led indiquent la bon fonctionnement de chaque étage + une Led bleue pour le bon fonctionnement des prises USB compatibles avec de nombreux appareils. Et oui tout n’est pas rose dans l’alimentation des prises USB. Heureusement on trouve dans le commerce différents adaptateurs passant d’une norme : très large à la plus étroite sans en modifier la source.
D’autres montages sont en cours de réalisation comme une centrale clignotante électronique, bien entendu en 6V, plus sophistiqué, évitant l’emballement lorsqu’une lampe claque (classique, pour la constante de temps). Bien entendu en classique, une lampe doit avoir le même wattage prévu avec la centrale, et la, il n’en est plus question, ni d’emballement du clignotement en cas de rupture d’un voyant. Etc, etc. Vous pouvez mélanger du filament et de la Led. Bien entendu, il n’est question pour un puriste de modifier l’aspect originale du bloc d’éclairage.

Ma première réalisation a été de fabriquer un montage pour tester les instruments de bord d’une Ascona A et de ses sondes. Le montage est autonome, alimenté soit directement par la batterie ou l’allume cigare. Fonctionnement auto-protégé en cas d’inversion de tension du12V, soit en alimentant par une tension fixe les éléments à tester par différentes sorties dont la tension sera variable avec un talon, pour parfaire, en 10e de volt. Tous les cordons de liaisons sont amovibles. Une prise, avec câbles, spécifique fabriquée par mes soins, remplace le régulateur désuet (bilame) ce qui permet de voir si un des instruments est défectueux. Avec la variation de tension linéaire, vous pouvez vérifier s’il y a un point dur, déplacement de l’aiguille, dans le fonctionnement de chaque instrument.

J’ai fait une réalisation d’un régulateur électronique dont la tension doit être de 9,8V à 10,2V maximum (données constructeur Opel, cahier des charges oblige). L’ensemble et fonctionnel et rentre dans le boîtier métallique (avec un chausse-pied). L’ensemble a été testé pendant 48h. La variation maximum doit être de l’ordre du 10e de volt.

Un autre régulateur existe aussi, c’est un modèle beaucoup plus gros, enrobé dans une cage en plastique (12 V). Le support situé sur l’arrière du tableau de bord est compatible pour les 2 versions et non inversable ( détrompeur, 2 plots serrés et un autre plus espacé, 3 cosses mâles AMP). Il est aussi difficile de le réparer. Les références gravées sur les transistors sont inconnues chez le fabricant ( ITT) comme chez VDO (référence bidon). Il a fallut rechercher, d’abord d’après la forme (très importante), le type du montage très spécifique, l’élément pouvant le remplacer par sa vraie référence. A force d’études et de recherche dans de vieux lexiques ‘’mondiale des transistors’’, des années 60/70, j’ai retrouvé l’âme sœur, le mouton à 5 pattes, pouvant le remplacer (disons son frère jumeau). Il n’a existé qu’une seule référence, il n’y a donc pas de correspondance pouvant le remplacer (structure spéciale).
Avec ce fameux boîtier j’ai pu tester les différents types de régulateurs. Ce boîtier permet de tester beaucoup d’éléments sur la voiture et d’autres montages en électronique basse tension allant de 0V à + 14V. Il faut rechercher les éléments dans différentes parties du monde dans des stocks (fin de série, date de fabrication + de 40 ANS, obsolète). En France, devant les marchands, je passe pour un revenant, ou… !!!. Le passé est de retour, il le faut bien, pour faire tourner nos vieilles autos. Mais rien n’est impossible, toujours avoir de la patience disait le Sage….
Il faut donner du temps au temps….A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes….et nos anciennes renaissent pour une nouvelle jeunesse…..

Bonnes fêtes de Pâques à tous.

- Daniel – Historien du RROC -


Daniel

Messages : 383
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 74
Localisation : Paris Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: REIMS 2013

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum