A savoir si vous partez en France.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A savoir si vous partez en France.

Message  MERTES Philippe le 28/6/2012, 16:57

Et c’est parti pour les grandes transhumances estivales. Pour tous les automobilistes qui se rendent en France ou qui, tout simplement, la traversent, certaines règles ont changé. L’éthylotest jetable est devenu obligatoire, les informations radar des GPS doivent être adaptées et les infractions commises seront poursuivies en Belgique.
Comme 36 millions d'automobilistes français, les conducteurs étrangers doivent obligatoirement disposer d’un éthylotest dans leur boîte à gants dès le 1er juillet. Autos et camions sont concernés, à l'exception des cyclomoteurs et des véhicules équipés d'un dispositif d'antidémarrage par éthylotest électronique. Ce dernier doit être homologué et installé par un professionnel agréé. Comme en Belgique, la limite légale pour conduire un véhicule est fixée à 0,5 pour mille. Les éthylotests sont parfaitement fiables, mais ne sont pas gradués. Ils se limitent donc à établir si le niveau de 0,5 pour mille est atteint ou non.

Le défaut de possession d'un alcootest sera sanctionné d’une amende de 11 euros, mais elle ne sera perçue qu’à partir du 1er novembre 2012 pour laisser aux conducteurs le temps d’acquérir les éthylotests dans les magasins. Leur durée de vie maximum est de 2 ans.

Selon le porte-parole de l’association des Responsible Young Drivers, il faut posséder non pas un mais deux éthylotests. "Le premier pour se tester après avoir bu, et le second en cas de contrôle routier". Les sites français conseillent d’ailleurs d’en acquérir plusieurs, car en cas d’ébriété constatée, un second éthylotest sera le bienvenu pour s’assurer de la sobriété d’un éventuel passager prêt à prendre le relais.

Pour les vacanciers belges, inutile de se rendre au siège de l’association des jeunes conducteurs pour retirer des exemplaires. RYD ne les vend qu’aux associations par minimum de 100 pièces. En revanche, il est possible d’en trouver dans la grande distribution et dans les magasins spécialisés pour un prix unitaire de 1 à 2 euros. En France, les stations services des autoroutes sont en train de se constituer des stocks. Il ne devrait donc pas y avoir pénurie.

Interrogé sur l’utilité d’une telle mesure en Belgique, le porte-parole des Responsible Young Driver s’y est dit très favorable : "L’automobiliste contrôle bien sa vitesse depuis des années, pourquoi pas son alcoolémie"?

Radar : la fin de l’impunité

Autre modification de taille : à partir du 30 juin, les automobilistes belges flashés par un radar automatique en France n’auront d’autre choix que de payer leur amende. A partir de cette date, l'Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai), installée à Rennes, aura accès aux fichiers belges.

Selon le délégué interministériel à la Sécurité routière, Frédéric Péchenard, cité par AFP, " les conducteurs étrangers représentent environ 5% du trafic automobile, mais de 20 à 25% des flashs de radars automatiques pour excès de vitesse. "A partir du 30 juin, les Belges payeront leurs amendes". Le haut fonctionnaire assure que les conducteurs étrangers sont aussi impliqués dans 9% des accidents mortels.

Et bien sûr, le récent accord signé avec la Belgique fonctionnera dans les deux sens : un automobiliste français pourra, lui aussi, être poursuivi par les autorités belges.

Ces accords bilatéraux prennent les devants d’une directive européenne qui entrera en application en 2013. Elle établit la liste de huit infractions (excès de vitesse, feux rouges grillés...) donnant lieu obligatoirement à des poursuites au sein de l'UE.

Rappelons encore le déploiement dans l’hexagone de radars-tronçon, qui mesurent la vitesse moyenne des véhicules sur une portion de route de plusieurs kilomètres. Une quarantaine d’entre eux seront installés avant la fin de l’année.

Les "Alertes radars " deviennent " Zones de danger"

A l’instar de la Suisse, la France interdit la localisation précise de radars par des systèmes de géolocalisation. Depuis le 4 janvier 2012, les constructeurs de GPS ne sont donc plus autorisés à signaler l'emplacement des radars de manière précise. Et les sanctions sont lourdes : une amende de 1500 euros, la saisie de l’appareil et (pour les Français) un retrait de six points du permis de conduire.

Concrètement, les nouveaux appareils portent désormais le joli nom d’outils d'aide à la conduite. En France, Les navigateurs voient ainsi leurs "Alertes radars" se transformer en "Zones de danger". Depuis janvier, tous les nouveaux GPS vendus se sont conformés à la loi française en indiquant simplement les zones de contrôle. Les anciens modèles doivent impérativement avoir été mis à jour. Et souvent ces mises à jour sont gratuites.

Les systèmes de navigation pour smartphones et ceux intégrés dans les véhicules posent toutefois question. Il semble (mais la situation reste floue) que les forces de l’ordre n’ont pas le droit de consulter le contenu d’un smartphone ni les données numériques du véhicule. Dans ces deux cas, faute de réglementation précise, les risques de constat d’infraction sont minces. Nous avons pu constater chez des concessionnaires belges que les mises à jour sont d’ailleurs parfois indisponibles pour les systèmes GPS embarqués. "On les attend pour la fin juillet", nous a confié l’un d’entre eux.

Alors quoi qu’il en soit, dès juillet, soyez prudent, avec ou sans GPS.

avatar
MERTES Philippe

Messages : 335
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 66
Localisation : PURNODE

Revenir en haut Aller en bas

Re: A savoir si vous partez en France.

Message  docileoliver le 29/6/2012, 10:03

voici une publication du franco-blitz qui m'a fait bondir.j'ai d'ailleurs fait un copié collé il y a quelques semaines pour le publier sur fesse bouc...

QUOTE
Cher ami,

Voilà un scandale qui, s'il était connu d'un grand nombre de Français, ferait sans doute une onde de choc à travers tout le pays...

Vous savez sans doute que le gouvernement a récemment publié un décret qui oblige chaque automobiliste à détenir dans sa voiture un éthylotest – enfin deux, l'un pour se tester en cas de doute, et l'autre à présenter aux gendarmes en cas de contrôle.

Officiellement, le but est de lutter contre l'alcoolisme au volant. Tout le monde aimerait voir moins de drames sur la route liés à l'alcool, c'est incontestable. Mais je vais vous montrer qu'il s'agit de bien autre chose ici...

L'affaire est tellement scandaleuse qu'il fallait absolument que je vous envoie un mail pour vous informer !

Alors, voilà ce qui se passe :

En juillet, une association, "I-Test" se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef.

Quand on sait qu'il faut des années d'habitude pour obtenir quoi que ce soit quand on est une association, nous avons été saisis par cette rapidité !

Vous le savez, ici à la Ligue de Défense des Conducteurs, nous enquêtons depuis plus de trois ans sur la répression routière – il ne nous a pas fallu longtemps pour découvrir le pot aux roses !

Qui sont les membres de cette "association" ? S'agit-il, comme on aurait pu le croire, d'un collectif de familles qui ont perdu un proche sur la route à cause d'un chauffard qui avait trop bu ?

Pas du tout : ce sont tout simplement... des fabricants d'ethylotests ! Le Président de "l'association" est chargé de mission chez Contralco, le plus grand fabricant d'éthylotests chimiques (les fameux "ballons").

Et là, il vient de réussir un coup de maître : assurer à sa boîte un marché 100 % garanti sur 38 millions de voitures !

Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1€ pièce = 76 millions d'euros garantis dès l'application du décret en juillet prochain.

Mieux : le décret comporte une obligation de norme NF pour les éthylotests... norme que cette entreprise est la seule à avoir !

Voilà : un marché juteux, 100 % garanti, qui va rapporter des millions à une grosse entreprise...

... Et nous, on vient nous dire que c'est pour notre sécurité ? Et que si l'éthylotest venait à manquer dans notre boîte à gants, ce serait tellement grave qu'on devrait payer une amende ?

Franchement, de qui se moque-t-on ?

C'était déjà la même chose avec les radars : au départ ils sont venus nous dire que c'était pour notre sécurité, et il n'y avait pas de raison de ne pas y croire. Enfin, au début...

Car vu les bénéfices colossaux que raflent maintenant, chaque année, les grandes entreprises qui installent et entretiennent les radars (plus de 200 millions d'euros par an, directement issus de vos PV), qui peut encore venir nous parler de sécurité ??

Année après année, les pouvoirs publics tirent un peu plus sur la corde, en se disant que ça va passer, que les Français ne vont rien dire... Alors depuis 2003 et la mise en place des premiers radars vitesse, on a eu les radars feu rouge, les radars tronçon, les radars discriminants, les radars "zones de chantier", les radars mobiles embarqués dans des véhicules en mouvement, etc... L'Etat fait rentrer de plus en plus d'argent, et la cagnotte des entreprises productrices de radars gonfle, gonfle...

Ces entreprises sont devenues tellement puissantes que, désormais, elles ne se cachent même plus pour faire leurs magouilles : le fameux lobbyiste qui vient d'obtenir le marché du siècle, avant de se lancer dans le business de l'éthylotest, dirigeait une société de radars ! C'est même lui qui a vendu les premiers radars feu-rouge au gouvernement !

Quelques entreprises bien placées veulent grossir facilement leur chiffre d'affaire sans prendre de risque, ils sollicitent les pouvoirs publics, lesquels nous jouent la carte de la sécurité routière, et hop le tour est joué, le business est installé, et vous êtes ses clients forcés.

Comment en est-on arrivés là ? Tout simplement parce qu'à chaque fois qu'ils tiraient un peu plus sur la corde, aucune voix ne s'élevait assez fort pour que ça fasse scandale et que ça s'arrête.

Mais tout cela n'a que trop duré : quel autre business vont-ils réussir à implanter demain ? L'éthylotest anti-démarrage obligatoire dans toutes les voitures (coût : 1000 euros par véhicule) ? Des boîtes noires comme dans les avions, ou la géolocalisation obligatoire ?

Ne vous en faites pas pour eux : ils trouveront toujours un prétexte de sécurité routière pour donner mauvaise conscience à ceux qui voudraient contester.

En vérité, c'est eux qui devraient avoir honte de leurs pratiques. Agiter sous le nez des gens des images horribles d'accidents, profiter du deuil des familles des victimes, pour engraisser un business juteux, ce sont des pratiques inqualifiables ! Mais tant que des millions de Français ne leur auront pas fait savoir à quel point ils sont indignés, rien ne les arrêtera.

Notre atout, en tant que simples citoyens, c'est que les élections approchent et qu'aucun candidat ne peut se permettre d'ignorer la colère de plusieurs millions de Français. Nous devons mettre, sur chacun des candidats en campagne, une pression telle que le Président qui sortira des urnes n'aura pas d'autre choix que de faire cesser ces pratiques honteuses.

Nous devons agir dès maintenant, c'est pourquoi je vous demande de faire deux choses simples mais essentielles :

--- Signez la pétition aux candidats que vous trouverez sur ce lien==>ICI. Dans quelques jours, je veux pouvoir amener à chaque candidat plusieurs centaines de milliers de signatures, puis le double la semaine prochaine, et encore plus la semaine suivante, pour leur coller une telle pression avant l'élection qu'ils ne pourront pas l'oublier une fois élus ;

--- M'aider à faire connaître ce scandale au plus grand nombre de Français possible, en transférant ce message à tous vos amis, vos proches, ou vos collègues. Ne les laissez pas tomber dans le piège de la propagande des pouvoirs publics qui utilisent la sécurité routière comme un alibi pour engraisser un business juteux.

Je vous remercie.

Bien cordialement,

Christiane Bayard
Secrétaire Générale
Ligue de Défense des Conducteurs
avatar
docileoliver

Messages : 105
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 43
Localisation : vielsalm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum